Article : La boîte à outils d’un webdesigner

La boîte à outils d’un webdesigner

// Temps de lecture +/- 4 min

De manière générale, le métier d’un webdesigner englobe toutes les tâches liées à la création et à la conception d’un site web. Pour accomplir ces tâches en question, le webdesigner doit maîtriser un certain nombre de logiciels et d’outils dédiés. Il doit également respecter quelques étapes indispensables pour mener à bien un projet et satisfaire ses clients. Si besoin est, il peut par ailleurs trouver l’inspiration sur diverses plateformes à l’instar de Dribbble ou encore Behance.

La suite Adobe : l’outil incontournable du webdesigner

Il existe aujourd’hui de nombreux logiciels et outils dédiés au webdesign. Mais s’il y en a un que tout webdesigner digne de ce nom devrait absolument maîtriser, c’est certainement la suite Adobe. Plébiscitée par les professionnels, cette solution logicielle est l’une des bases pour les webdesigners. Rassurez-vous, il n’est pas nécessaire de maîtriser sur le bout des doigts tous les logiciels qui composent la suite. Vous apprendrez au fur et à mesure les subtilités de chacun suivant les spécificités des projets sur lesquels vous serez amené à travailler.

Hyper polyvalent et complet, Adobe Photoshop est le logiciel tout indiqué pour la conception de templates web. Il est réputé à juste titre pour être un « super outil » pour le web. Et pour cause, il permet non seulement de retoucher une photographie mais également d’éditer une image. Il est aussi idéal pour la création d’illustrations, le montage, le matte painting, etc. Vous pouvez aussi l’utiliser pour la création d’éléments graphiques spécifiques pour le web qui pourront ensuite être intégrés en html.

Mais outre la suite Adobe, de nombreux autres outils peuvent être d’une grande utilité en matière de webdesign. Comme les mock-ups d’Anthony Boyd, certains outils sont disponibles gratuitement en ligne. Le tout sera de bien choisir ceux qui permettront de répondre convenablement aux cahiers des charges de vos clients.

web design

Quelques exemples de sites d’inspiration graphique

Le webdesign est un domaine qui nécessite une grande créativité. Pour parer au syndrome de la page blanche, autrement dit à toute panne d’inspiration, vous pouvez puiser des idées sur certaines plateformes. Il peut s’agir d’un réseau social, d’un webzine, d’un blog… Parmi les meilleures sources d’inspiration graphique on peut citer entre autres :

Dribbble

Créé en 2009 par deux graphistes, Dan Cederholm et Rich Thornett, Dribbble est un réseau social entièrement dédié au graphisme et au webdesign. Il regroupe des images de projets et de portfolio ainsi que divers travaux créatifs de nombreux graphistes et webdesigners. C’est une des plateformes idéales à visiter si vous manquez d’inspiration sur un projet.

Vous y trouverez plus de mille milliards de pixels de visuels publiés que vous pourrez aimer, partager ou tout simplement enregistrer. Une fois que vous aurez retrouvé l’inspiration, vous pourrez y partager à votre tour votre travail.

Behance

Principal concurrent de Dribble, Behance a été lancé en 2005 et appartient à Adobe Systems. Il s’agit d’une plateforme où les webdesigners professionnels des plus grandes agences artistiques peuvent partager leurs travaux. Des centaines de milliers de professionnels y exposent leurs créations. Véritable référence en matière de réseau social créatif, il se démarque par le fait qu’il génère des analytics qui permettent de faire remonter une tendance.

Conseils pour retrouver l’inspiration

Selon les professionnels du webdesign, rien ne sert de s’entêter à trouver une solution immédiate lorsque vous êtes en panne d’inspiration. Pour redynamiser votre créativité, le mieux est de faire une pause et de faire autre chose. Vous pouvez passer à un autre projet ou tout simplement vous divertir en lisant un livre, en regardant un film, en écoutant de la musique ou en faisant une promenade ou quelque chose vous aimez.

Sans que vous ne vous y attendiez, vous pourrez retrouver l’inspiration dans les choses simples de la vie.

Les étapes de la création graphique

Le brief

Cette première étape est primordiale car elle permet de préciser les attentes du client. C’est durant cette étape que vous devez établir le cahier des charges, la structure du site, le système de création correspondant à vos besoins (CMS ou non) le devis et le planning de livraison. Prenez soin de bien indiquer dans le cahier des charges les objectifs du projet, le type de site internet à mettre en place, la cible du site en question ainsi que les contenus qui y seront proposés.

La recherche

Ce travail peut aussi bien être effectué par le webdesigner que par le client. Pour aller plus vite, les deux peuvent même travailler de concert. Pour trouver les bonnes idées, vous pouvez faire de la veille concurrentielle ou aller sur des sites d’inspiration graphique. Il ne vous restera plus ensuite qu’à lister ce qui vous plaît et ce qui ne vous plaît pas.

La construction du plan de site

Sous forme d’architecture interne ou d’organigramme, le plan de site doit présenter toutes les pages du futur site ainsi que les liens qui conduiront d’une page à une autre (l’arborescence du site). Chaque page devra par ailleurs avoir dans son wireframe, c’est-à-dire sa maquette fonctionnelle, des éléments indispensables (en-tête, menu, bouton de partage…). Et ce, en plus des éléments visuels du client et de son logo.

Si la présentation de base est généralement la même, l’organisation des colonnes, le choix des couleurs et des animations dynamiques feront la différence.

Le choix de la couleur

A moins vous disposez d’une charte graphique précise, vous devrez choisir la palette de couleurs qui sera utilisée sur chaque page, mais également les polices de caractère, la présentation du menu et le type de navigation. Ce dernier doit être intuitif pour offrir une expérience-utilisateur agréable.

Le développement

Cette phase survient après la validation de la maquette par le client et correspond au temps de travail du webdesigner pour créer la première version de votre site internet.

Le test avant livraison

Avant de mettre en ligne le site web que vous avez conçu, prenez soin de bien vérifier que tous les éléments de votre site sont bien fonctionnels et responsive et qu’aucune faute d’inattention telle qu’une faute d’orthographe ne s’est glissée sur une page.

Rédigé par Alex Defontenay linkedin auteur




Inscrivez-vous à la Newsletter