Article : Le marketing d’influence : stratégie payante pour les marques

Le marketing d’influence : stratégie payante pour les marques

// Temps de lecture +/- 4 min

Depuis quelques années maintenant, une nouvelle forme de stratégie marketing s’est largement développée : le marketing d’influence. Selon les chiffres des experts, les marques et les entreprises y auraient consacré jusqu’à 10 milliards de dollars l’année dernière. Faisant appel aux services des influenceurs qui évoluent surtout sur Instagram, ce type de stratégie est particulièrement efficace auprès des jeunes. Mais quelles sont donc les principales tendances à surveiller dans ce domaine en 2020 ?

Le marketing d’influence : qu’est-ce que c’est ?

Le marketing d’influence ou « influence marketing » en anglais désigne l’ensemble des techniques marketing qui s’appuient sur la notoriété, le pouvoir de persuasion et les cercles de relation d’un influenceur. Tout cela dans l’objectif principal de promouvoir un produit ou un service.

Comme son nom l’indique, l’influenceur est en mesure d’orienter sa communauté dans ses choix de consommation. En faisant appel à un tel personnage, les entreprises et les marques peuvent engager un public et gagner en visibilité, ce qui, à terme, impactera positivement le volume de leurs ventes.

Pour que ce type de stratégies marketing tienne toutes ses promesses, il faut avant toute chose bien choisir l’influenceur avec qui collaborer. Et pour cause, si certains influenceurs ne comptent qu’un millier de « followers », c’est-à-dire de personnes qui les suivent, d’autres peuvent avoir une communauté de plusieurs dizaines de milliers de personnes.

Pour la majorité, les influenceurs évoluent sur les blogs et sur Instagram. Certains privilégient toutefois d’autres plateformes dont notamment YouTube, Facebook et twitch, et dans une moindre mesure Snapchat et Twitter. Ils sont surtout sollicités pour des placements de produits mais ils peuvent également partager des codes promo, relayer une information ou une actualité, faire une opération de cocréation ou encore un tutoriel.

Marketing d’influence : une stratégie puissante chez les jeunes

Pour les marques et les entreprises, le marketing d’influence est une stratégie pertinente pour toucher les jeunes, public que les stratégies marketing traditionnelles ont du mal à affecter. La puissance de ce modèle chez les jeunes s’explique par la simple et bonne raison que les influenceurs sont pour la plupart des individus de moins de 30 ans. En effet, selon les statistiques, 60 % des influenceurs auraient entre 19 et 30 ans. Et un bon nombre sont encore plus jeunes, entre 13 et 18 ans. Dans la majorité des cas, les influenceurs fédèrent une communauté de membres qui ont à peu près leur âge et qui s’identifient à eux. Une aubaine pour les marques, car qui de mieux pour convaincre un adolescent qu’un autre adolescent ?

Cependant, il faut faire attention dans la mise en place de ce type de stratégies, car contrairement aux plus consommateurs plus âgés, les jeunes ne sont pas dupes. Ils sont pointilleux quant aux personnalités à suivre et se tournent le plus souvent vers les influenceurs qualifiés qui leur correspondent le plus. Par ailleurs, ils ont tout à fait conscience que lorsqu’un influenceur parle d’une marque ce n’est jamais totalement désintéressé et qu’il s’agit d’une nouvelle tendance publicitaire. Les marques et les influenceurs doivent ainsi être très délicats et naturels dans leur manière de communiquer pour atteindre leurs objectifs.

Instagram : la plateforme préférée des influenceurs

Créée en 2010, Instagram est depuis 2019 devenue la plateforme préférée des influenceurs à la place des blogs. Et ce, aussi bien en termes d’engagement que de premier contact avec les marques. Les chiffres le confirment : 71,7 % des influenceurs considèrent aujourd’hui cette plateforme comme étant le réseau social le plus engageant. C’est également le réseau qui reçoit le plus de demandes de partenariats de la part des marques. Et cette tendance semble se confirmer encore cette année.

Les influenceurs sont pour la plupart des femmes. En effet, l’on y dénombre 3 millions de femmes pour la génération « Millenials » contre 1,3 million d’hommes. De manière générale, les thématiques les plus abordées sont le lifestyle (mode de vie), la mode ainsi que la beauté. Mais de nombreux autres sujets peuvent être mentionnés dans les contenus à l’exemple du sport et notamment le fitness, le shopping, la nourriture, les loisirs, la décoration, la photographie…

Les stories sont les contenus les plus appréciés sur Instagram. S’ensuivent ensuite les images, puis les carrousels et enfin les vidéos. Le partage de contenu visuel est très impactant pour vendre davantage, les entreprises l’ont bien compris. Toutefois, le marketing d’influence connait ses limites, notamment dans l’ère de la digital détox, pour en savoir plus, nous avons consacré un article aux tendances du web et à la digital detox !

La convergence du marketing d’influence et des médias sociaux

Il s’agit de faire ce que l’on appelle du « content studio », c’est-à-dire de confier la production de contenus sur les réseaux sociaux aux influenceurs. Dans certains cas, il est même possible de laisser ces derniers aux commandes de l’animation des divers comptes sociaux de la marque.

Les réseaux émergents

Si pour l’heure Instagram reste la plateforme de prédilection des influenceurs, certains réseaux sociaux gagnent de plus en plus de terrain auprès des influenceurs et du grand public. C’est le cas notamment de TikTok, qui s’attaque à une cible encore plus jeune qu’Instagram.

Les contenus engagés

Longtemps utilisés pour se divertir, les réseaux sociaux sont de plus en plus plébiscités pour faire part de ses convictions et de ses engagements. Les internautes sont de plus en plus à la recherche de contenus porteurs de sens et d’intellectualisation. Ils sont par ailleurs de plus en plus attentifs à l’engagement des marques et à la façon dont elles l’affichent sur les médias sociaux.

Les influenceurs ambassadeurs

Dans la droite ligne de la tendance de ces dernières années, 2020 verra les campagnes « one shot », c’est-à-dire les collaborations ponctuelles entre les marques et les influenceurs, reléguées au second plan face aux partenariats à plus long terme. Cette démarche permettra de véhiculer le même message tout au long de l’année sans risque que l’audience ne se lasse.

Pour ce faire, il faudra miser sur des contenus différents à chaque fois. Les influenceurs devront par conséquent faire preuve de créativité.

influenceuse mode

La sponsorisation

Technique reposant sur la convergence du marketing d’influence et des médias sociaux, la sponsorisation permet de booster les impressions sur les contenus.

Les KPI du marketing d’influence

Dans les prochains mois à venir, les KPI (indicateur de performance) du marketing d’influence se focaliseront surtout sur la capacité d’évaluation de l’impact qualitatif d’une campagne donnée. Le but sera de déterminer si un contenu obtient de l’engagement à cause de l’influenceur ou du produit/service mis en avant.

Rédigé par Alex Defontenay linkedin auteur




Inscrivez-vous à la Newsletter